Bilan Septembre – Octobre 2022 [Communications, Sensibilisation]

Aux dernières nouvelles

Bonjour ! Depuis la fin de l’été 2022, le carnet Hypothèses a connu une longue pause et le podcast également. Je suis actuellement en quatrième année de thèse, toujours doctorante contractuelle, je commence la rédaction, et je suis en charge de l’enseignement Histoire des sciences à l’époque moderne, auprès des L3 Double-Licence Sociologie-Histoire et Licence Histoire.

Je suis ravie de rejoindre le réseau des “chercheurs associés” pour l’année 2022-2023 au Département des sciences et techniques de la Bibliothèque Nationale de France pour un projet de recherche qui enrichira ma thèse : “Le système racinaire dans les collections d’histoire naturelle de la BnF (entre XVIe – début XVIIIe siècle)”

Ce sera l’occasion de vous parler de botanique en valorisant des fonds patrimoniaux de la BNF. #histoire #recherche #bnf
Source images :
– Absinthe https://lnkd.in/eXdc4bdT
– Mandragore : Mandragora flore subcaeruleo purpurascente, C B Pin, Anonyme, Cote : Portefeuille 23, folio 27, Muséum national d’histoire naturelle (Paris) – Direction des bibliothèques et de la documentation

Le Podcast Histoires naturelles

Pour rappel, le dernier épisode du podcast est celui-ci : https://histoiresnat.hypotheses.org/2635

Avant-dernier épisode : https://histoiresnat.hypotheses.org/2606

Si vous souhaitez participer au podcast, écrivez-moi à histoiresnaturellespodcast@gmail.com ou en commentaire ici.

Dernières communications :

  • En mars dernier, j’avais oublié de mentionner que j’ai participé à un atelier sur les usages autour des Carnets Hypothèses organisé par Marine Parra et le comité scientifique d’Hypothèses. Le billet de blog résumant l’atelier (séance 3) est ici https://eveille.hypotheses.org/1509
Continuer la lecture de « Bilan Septembre – Octobre 2022 [Communications, Sensibilisation] »

Episode 21 : Imaginaires sensoriels de la ruralité au moment de l’industrialisation (1865-1900) avec Manon Raffard

Bonjour et bienvenue dans le podcast Histoires naturelles. Dans cet épisode 21, nous accueillons Manon Raffard, doctorante en littérature française. Elle nous parle des imaginaires sensoriels de la ruralité au moment de l’industrialisation entre 1865 et 1900. Quand nous avons préparé le podcast, elle m’a dit que la ruralité représentait quelque chose de particulier pour elle et qu’elle essayait d’en parler à ses étudiants et ses étudiantes à travers des textes. Le ressenti de la ruralité en sciences humaines, c’est un outil qui a permis le tournant majeur de la Nouvelle histoire ou encore celui des material and sensory studies en littérature également. Dans un précédent podcast, nous avions parlé des lieux ruraux de l’enfance dans les romans avec Florine Lemarchand. Je vous invite à écouter cet épisode-là si vous aimez les beaux textes et les grands romans en complément de celui-ci.

Continuer la lecture de « Episode 21 : Imaginaires sensoriels de la ruralité au moment de l’industrialisation (1865-1900) avec Manon Raffard »

Tassanee Alleau, “Splendour and misery of a plant : cassava and its sensory qualities across the ocean in early modern times” (For the Early Modern Sensory Experiences EMSE 2022 at Kellogg College, University of Oxford)

Paper : Splendour and misery of a plant : cassava and its sensory qualities across the ocean in early modern times (For the Early Modern Sensory Experiences EMSE 2022 at Kellogg College, University of Oxford ) Physicians and naturalists used their senses and particularly olfactory, tactile, gustatory and visual elements to decide which use to make of a plant. Botanical and medical theories came from their sensory study of the plant. Soon after cassava was discovered, it was recognized as a useful root and crops were made to feed settlers and slaves. Naturalists, both in colonies and in Europe, described in different ways this shrub producing long edible tuberous roots. Cassava became a transcultural object of trade, and its analysis offers new perspectives to the historian using the tools of cultural and material history. In this paper, I will talk about my doctoral research in progress, in which I study plant roots as a material to understand human activities and thoughts. The case of “manioc” relies on biased sources written by colonizers or European naturalists who had only heard of it. Cassava allows us to approach sensory experiences through the lens of race and social class, as we pay a closer look at the practices around the plant.

Continuer la lecture de « Tassanee Alleau, “Splendour and misery of a plant : cassava and its sensory qualities across the ocean in early modern times” (For the Early Modern Sensory Experiences EMSE 2022 at Kellogg College, University of Oxford) »

Episode 20 du Podcast Histoires naturelles : Jeux vidéos et botanique avec Eléa Héberlé

Bonjour et bienvenue dans le numéro 20 du podcast Histoires naturelles ! Je suis très heureuse de fêter ce vingtième épisode avec un sujet qui m’a particulièrement plu : les jeux vidéo et la botanique. Le lien vers le podcast sur Anchor.fm .

Podcast Histoires naturelles sur : Apple Podcast / Google Podcast / Spotify / Get Podcast / Deezer

Episode 20 Podcast histoires naturelles Jeux vidéo et botanique
Continuer la lecture de « Episode 20 du Podcast Histoires naturelles : Jeux vidéos et botanique avec Eléa Héberlé »

Episode 19 : Environnement et droit international avec Mathilde Vigné

https://anchor.fm/histoires-naturelles

Bonjour à tous et à toutes et bienvenue dans cet épisode du Podcast Histoires naturelles. Nous accueillons Mathilde Vigné, doctorante en droit. Sat thèse en droit public est intitulée « Le dommage environnemental en droit international » sous la direction du professeur M. Forteau, au sein du Centre de droit international de Nanterre (CEDIN) de l’Université Paris Nanterre.

Sa problématique principale : si le dommage environnemental est une catégorie de dommage à part entière en droit international, avec toutes les spécificités qu’il peut comporter en termes d’accès à la justice, d’évaluation du dommage et de réparation. Ces questions se posent d’autant plus lorsque les dommages dépassent le simple cadre bilatéral (deux Etats qui, par exemple, sont tous deux sur le tracé d’un même fleuve) et s’étend au niveau global (protection de l’atmosphère, lutte contre le changement climatique, perte de la biodiversité).

A travers cet épisode, nous espérons avoir bien défini les termes et donné assez d’explications pour saisir les enjeux environnementaux dans la perspective du droit international. Pour aller plus loin, référez-vous à la bibliographie sélective ci-dessous établie par Mathilde Vigné.

Vous pouvez contacter la jeune chercheuse à cette adresse : vigne.mathilde@gmail.com

Continuer la lecture de « Episode 19 : Environnement et droit international avec Mathilde Vigné »

[Publication d’article] Tassanee Alleau – Exemples d’exploration de la matérialité des plantes dans les récits de Jean-Baptiste Labat (XVIIe – XVIIIe siècle) – Revue RITA, 2021, n°14.

Résumé : Cet article apporte un nouveau regard sur l’écriture de l’histoire naturelle, culturelle, matérielle et visuelle des objets végétaux à l’époque moderne dans le cadre du « Nouveau Monde ». Pour cela, nous puisons nos exemples dans les publications des journaux des voyages aux Caraïbes écrits par Jean-Baptiste Labat entre le XVIIet le XVIIIe siècle en analysant le discours produit par le colon européen sur de tels objets. Nous étudions ainsi les plantes d’une part, traces souvent imperceptibles, témoins muets de l’histoire, et les personnes, d’autre part, exécutant les tâches difficiles des plantations ; autant d’indices des usages et des pratiques des sociétés autochtones et des esclaves amenés par les colons européens sur des objets « non occidentaux ».

Mots clés : Pharmacopée ; Nouveau Monde ; Méthodologie ; Histoire naturelle ; Histoire matérielle et visuelle.

Continuer la lecture de « [Publication d’article] Tassanee Alleau – Exemples d’exploration de la matérialité des plantes dans les récits de Jean-Baptiste Labat (XVIIe – XVIIIe siècle) – Revue RITA, 2021, n°14. »

[Publication d’article] Tassanee Alleau – Vertus du corps et vertus des plantes: les savoirs botaniques confrontés aux pratiques médicales dans l’herbier de Leonhart Fuchs au début du XVIe siècle, Revue Circé, Histoires, Savoirs, Sociétés, 2021/2, n°15.

Résumé : Le De historia stirpium de Leonhart Fuchs est surtout connu pour son apport innovant en histoire de la botanique à la Renaissance. Notre travail met en avant la pratique médicale de Fuchs dont l’approche s’oriente vers le rétablissement d’un corps sain et vertueux grâce aux propriétés et bienfaits des plantes. Mais que pouvaient bien apporter les plantes au corps du patient malade ? Le médecin-naturaliste choisit le règne végétal pour soigner plutôt que toute autre méthode thérapeutique. Nous nous interrogerons alors sur le rééquilibrage des humeurs du corps par les plantes comme moyen de maintenir le corps et l’âme vertueux en nous questionnant sur les intrications entre morale et religion dans le contexte de la Réforme dans le Saint Empire romain germanique.

Mots-clés : botanique, médecine, herbier, corps, Leonhart Fuchs.

Numéro 15 | 2021/2 (Coordination du numéro : Lionel Germain)

Lien vers l’article : http://www.revue-circe.uvsq.fr/alleau-vertus-du-corps-et-vertus-des-plantes/

Episode 18 du Podcast Histoires naturelles : Histoire environnementale des sites miniers du Nord avec Kévin Troch

Bonjour,

Aujourd’hui nous entamons la saison 3 du Podcast Histoires naturelles.

J’ai le plaisir d’inviter Kévin Troch, docteur en histoire. Il nous parle d’histoire environnementale des sites miniers dans le Nord. Il nous fait aussi part de sa passion pour les cailloux et de son expérience au sein du musée de l’université de Mons.

Continuer la lecture de « Episode 18 du Podcast Histoires naturelles : Histoire environnementale des sites miniers du Nord avec Kévin Troch »
Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search