Le LAB de l’enseignant et du chercheur Table Ronde : LE GOUVERNEMENT IDÉAL À LA RENAISSANCE : DE SOI AU COLLECTIF (Rendez-vous de l’Histoire de Blois, 2020)

Slide personnelle du Powerpoint de la communication (c) Tassanee Alleau

Cette année j’ai participé à la carte blanche du Lab jeunes chercheurs : “Le gouvernement idéal à la Renaissance; de soi au collectif”, carte blanche proposée par l’Association des doctorants du Centre d’études supérieures de la Renaissance. Nous étions nombreux pour cette table ronde, entre histoire des sciences et philosophie pour aborder un sujet qui rappelle les ambitions pour les corps individuels et collectifs de l’Utopie de Thomas More.

Ma communication personnelle s’intitulait: “Le gouvernement idéal de l’âme et du corps par les plantes dans les herbiers des médecins naturalistes de la Réforme au XVIe siècle (Leonhart Fuchs et William Turner)” . J’y ai vu l’occasion de pouvoir vous parler des végétaux dans leur signification symbolique et leurs propriétés médicinales appliquées à la médecine de la Renaissance par les médecins protestants du XVIe siècle. Cette approche permet de comprendre la théorie des signatures basée sur l’analogie mais aussi l’implication de la médecine dans le contrôle du corps individuel et du corps collectif, le contrôle de soi et de son âme, de sa sexualité à ses pensées.


Ma communication se trouve en enregistrement audio sur le lien suivant : http://rdv-histoire.com/programme/le-gouvernement-ideal-la-renaissance-de-soi-au-collectif

Et le texte de la communication est disponible sur HAL SHS: https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02963844

PDF DISPONIBLE ICI

Le LAB de l’enseignant et du chercheur Table RondeDimanche 11 oct. 2020 de 13:30 à 15:00  Site Chocolaterie de l’IUT, Salle 214

LE GOUVERNEMENT IDÉAL À LA RENAISSANCE : DE SOI AU COLLECTIF

Structure d’affiliation scientifique : ADCESR (Association des doctorants du Centre d’études supérieures de la Renaissance, Tours).

Aspirant à un gouvernement meilleur, les érudits de la Renaissance (Thomas More, la Boétie, Leonhart Fuchs ou William Turner) ont gravé leurs idéaux dans le champ du politique, de la philosophie, la théologie, la médecine et la littérature. Une approche plurielle mettant en dialogue le gouvernement idéal de soi avec celui du corps social, offre un écho à notre conscience politique contemporaine.

Résumé de ma communication : Le médecin moderne veut faire de l’homme chrétien l’incarnation de l’être sain dans son corps et dans son esprit, « excellent tant en noblesse, comme en resplendeur de vertu » (L. Fuchs). Cependant, l’on s’inquiète de voir un médecin-naturaliste de la Renaissance prescrire à son lecteur une plante toxique pour expulser toute malfaisance (venin de serpent, peste, chancres ou vermines…) afin de rester digne de Dieu, « goddes worthy creatures » (W. Turner). Ainsi, c’est un idéal du corps et ses modèles de vertus morales qui se dégagent de l’écriture des « herbiers » du XVI e siècle, dans lesquels les naturalistes « réformés », William Turner ou Leonhart Fuchs, s’opposent à toutes les dérives et à tous les abus, profanes, charlatans et superstitieux. Le savoir botanique serait un outil plus rationnel que les prières pour le salut de son âme, et donc un moyen de se gouverner soi-même, idée très foucaldienne. Cela invite à s’interroger sur le gouvernement corps/esprit ainsi que sur le cadre politique et religieux de la publication des herbiers. Dans cette communication, il s’agirait de réfléchir autour de l’étude du soin du corps organique changeant (entre santé et maladie) par les plantes (les simples) et offrant la perspective d’une forme de gouvernement idéal de l’âme dans le contexte de la Réforme. Dans le cadre de la table ronde “Le Gouvernement idéal à la Renaissance, de soi au collectif”, proposé par l’ADCESR, Lab jeunes chercheurs.

Slide personnelle du Powerpoint de la communication (c) Tassanee Alleau
Slide personnelle du Powerpoint de la communication (c) Tassanee Alleau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.