Botanique et “machine coloniale”. Les femmes et la science des invisibles XVIIe-XVIIIe siècle. Invitée au Café virtuel organisé par l’APHG au sujet du manuel « Sciences et société – France et Angleterre, 1680-1789 »

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03175681

Le jeudi 21 janvier à 19h, j’ai participé au Café virtuel organisé par l’APHG en tant qu’invitée pour parler de l’ouvrage : Tassanee Alleau, Jean-Jacques et Pascal Brioist – invités de l’APHG Caen pour leur ouvrage « Sciences et société – France et Angleterre, 1680-1789 ». https://www.aphg.fr/Au-programme-du-cafe-virtuel-de-l-APHG-en-janvier-fevrier-2021
https://www.aphg.fr/Au-programme-du-cafe-virtuel-de-l-APHG-en-janvier-fevrier-2021
Photo (c) Joëlle Alazard
Présentation powerpoint (c) Tassanee Alleau


Citer ce billet
Tassanee Alleau (2021, 20 janvier). Botanique et “machine coloniale”. Les femmes et la science des invisibles XVIIe-XVIIIe siècle. Invitée au Café virtuel organisé par l’APHG au sujet du manuel « Sciences et société – France et Angleterre, 1680-1789 ». Histoires Naturelles. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/pnya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search