Le geste au travail et le travail du geste du Moyen-Âge à la Renaissance (Rendez-vous de l’Histoire à Blois 2021)

Affiche (c) Tassanee Alleau

Cette année, l’Association des doctorants du Centre d’études supérieures de la Renaissance présente de nouveau une table ronde pour le Lab du Jeune Chercheur au Rendez-vous de l’Histoire de Blois, le dimanche 10 octobre 2021, à l’IUT – Amphi 2, site Chocolaterie (de 11h à 12h30). La table ronde est organisée par Marion Pellier et moi-même.

Lien vers le programme : site web du CESR

Le carnet de l’ADCESR : ici

Lien vers le site des RVH Blois 2021 : https://rdv-histoire.com/programme/edition-2021-le-travail/le-geste-au-travail-et-le-travail-du-geste-du-moyen-age-la-renaissance

Résumé | Lab du Jeune Chercheur | Table ronde proposée par l’A.D.C.E.S.R. :

« Le geste au travail et le travail du geste du Moyen-Âge à la Renaissance »

La question du geste est un enjeu primordial du travail au Moyen Âge et à la Renaissance. « Le geste est un manifeste du métier, comme l’outil » (M. Mille et J. Petit, « La vie du geste technique. Approche pluridisciplinaire », e-Phaïstos, 2014). Il est un mouvement du corps au travail partant du geste de la pensée et visant à produire des savoirs et des techniques, (entre technè, praxis et techniques du corps). Les gestes répétés, minutieux et méticuleux jouent les rôles de médiateurs entre l’objet et l’individu. L’on peut envisager le geste comme une performance car il peut être également mesuré et perfectionné par le travail et met en lumière l’homme ou la femme en action, mus par l’intention de « faire ». L’expression du geste s’incarne dans la manière qu’il a de se réaliser et dans la façon qu’il a d’être théorisé, représenté, retranscrit. Nous souhaitons mettre en parallèle les savoir-faire architecturaux, navals, médicaux et botaniques, entre XIIIe et XVIIe siècle afin de discuter la fonction du geste et les conditions dans lesquelles il s’effectue.

Organisation : Tassanee Alleau et Marion Pellier

Modérateur : Pascal Brioist, professeur d’histoire à l’université de Tours et au CESR

Intervenants : Constance Briand, Sylvain Brémaud, Renan Crouvizier, Marion Pellier et Tassanee Alleau


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.