[Recension] CR : Amélie Bescont, Lucile Richard (dir.), « Judith Butler : Une politique du sensible », Raisons politiques (revue de théorie politique), n°76, novembre 2019

La recension est disponible ici https://journals.openedition.org/lectures/44863

https://doi.org/10.4000/lectures.44863

Il s’agit d’une recension de la revue n°76 Raisons politiques.

  • Ce qui fait une vie de Judith Butler,
  • réflexion sur la vie, le deuil et la précarité,
  • « modes culturels de régulation des dispositions affectives et éthiques »
  • représentations du corps, appartenances sociales
  • les exigences de sociabilité en occident.
  • approche sensible
  • analyser les vies précaires
  • travail sur le genre
  • « défaire » les structures de la société et du pouvoir
  • théorie politique
  • philosophie dans « la Cité ».

Référence électronique

Tassanee Alleau, « Amélie Bescont, Lucile Richard (dir.), « Judith Butler : Une politique du sensible », Raisons politiques (revue de théorie politique), n°76, novembre 2019 », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, mis en ligne le 20 octobre 2020, consulté le 20 mars 2021. URL : http://journals.openedition.org/lectures/44863 ; DOI : https://doi.org/10.4000/lectures.44863

Brève histoire naturelle du muguet et de ses usages (Lily of the valley)

La Convallaria majalis, ou muguet, en anglais Lily of the valley, est une plante à la senteur douce et printanière. Elle renferme dans toutes ses parties un poison très toxique. Cette dualité, cette dichotomie font d’elle une fleur mystérieusement séduisante, tout comme la fleur du Datura ou l’hellébore noire (dont seule la racine est sombre!). Impossible de ne pas songer au roman de Balzac.

Lily-of-the-valley (Convallaria species): entire flowering plant. Coloured etching by M. Bouchard, 1772. https://wellcomecollection.org/works/mn7t3bz8
Continuer la lecture de « Brève histoire naturelle du muguet et de ses usages (Lily of the valley) »

Quelques liens et ressources utiles sur les savoirs coloniaux en histoire / colonial knowledge / history

By es:Martín de la Cruz – https://www.academia.edu/2777939/Libellus_de_Medicinalibus_Indorum_Herbis_Digital_facsimile_, Public Domain, Link

Ces données ne visent pas l’exhaustivité, elles m’ont aidées dans mes recherches depuis le master, ainsi je vous partage mes lectures et les podcasts que j’ai écoutés ici.

Ouvrages et articles :

Continuer la lecture de « Quelques liens et ressources utiles sur les savoirs coloniaux en histoire / colonial knowledge / history »

Histoire des sensibilités et histoire du sensible au temps du Covid19

Domenico Ghirlandaio, ritratto di nonno con nipote, An Old Man and His Grandson c. 1490, Tempera on wood, 62 x 46 cm Musée du Louvre, Paris

“Sens de l’histoire ? Disons-le tout de suite : Alain Corbin ne croit pas que l’Histoire ait un sens —  il n’est pas le seul —  , et sans doute parce qu’il n’a jamais cru qu’elle avait droit à une majuscule, ce qui change toute la perspective.”1

Émotions, perceptions… horreur, colère, dégoût, … vivre le confinement au temps du Covid19

Là où, aujourd’hui, nous subissons de plein fouet une pandémie de Covid19, l’historien.ne doit remettre en question les outils dont il ou elle a besoin pour évaluer une situation compliquée. Dans une réflexion continuelle, historiographique, méthodologique et épistémologique, les conditions de ce questionnement ne sont pas non plus dépourvues de difficultés. Faut-il prendre en compte tous les sentiments et toutes les émotions des individus ou des communautés dans l’écriture active de l’histoire ?

Continuer la lecture de « Histoire des sensibilités et histoire du sensible au temps du Covid19 »
  1. Citation de Pascal Ory, “Préface” in Une histoire des sens, Editions Robert Laffont, Paris, 2016. []

Lecture : Le détail du monde, l’art perdu de la description de la nature de Romain Bertrand (Editions UH du Seuil)

“Les mots nous manquent pour dire le plus banal des paysages”, nous rappelle la quatrième de couverture. Et qu’est-ce qu’un paysage ? Romain Bertrand brosse le portrait en détail d’un regard sur le monde : celui des naturalistes entre XVIIIe siècle et XIXe siècle et jusqu’au début du XXe siècle. Il tisse des parallèles entre littérature et sciences naturelles, poésie, botanique et zoologie. Partant des vers de Jean Tardieu1, il exprime sa volonté d’écrire “à la manière de l’historien”, “en quête de cette langue perdue” pour “renseigner la chronique de son oubli”2.

Continuer la lecture de « Lecture : Le détail du monde, l’art perdu de la description de la nature de Romain Bertrand (Editions UH du Seuil) »

Lecture : Le commerce des plantes : Empires, réseaux marchands et consommation (XVIe-XXe siècle), Revue d’histoire moderne, 2019/3, n°66-3

https://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2019-3-page-24.htm
Description des usages et des propriétés écrits en langage nahuatl d’un plant de vanille, illustration issue du Codex florentin (vers 1580). (wikicommons)

Une histoire naturelle des plantes à travers leur commerce, notes de lecture :

Tabac, café, chocolat, huile de palme, arachides : les plantes ont connecté le monde tout en faisant la fortune des puissances coloniales. Le colonialisme européen à l’époque moderne a été, en partie, initié par la recherche d’épices. 

Hélène Blais et Rahul Markovits (Introduction. Le commerce des plantes, XVIe-XXe siècle, pages 7 à 23)

Dans cette revue, Hélène Blais et Rahul Markovits donnent les pistes de réflexions suivantes (cf. Introduction de la revue, Introduction. Le commerce des plantes, XVIe-XXe siècle, pages 7 à 23) :

Continuer la lecture de « Lecture : Le commerce des plantes : Empires, réseaux marchands et consommation (XVIe-XXe siècle), Revue d’histoire moderne, 2019/3, n°66-3 »

Réflexions autour de l’écriture d’un blog/carnet de thèse

@pexels

En ouvrant ce carnet de recherches, ou carnet de thèse, j’avais envie de pouvoir écrire la plupart de mes réflexions autour de la recherche académique, entre autres, tout en mêlant cela avec mes autres pratiques (notamment artistiques). Voici les 5 grands thèmes que je m’impose dans ma vie doctorale quotidienne :

Continuer la lecture de « Réflexions autour de l’écriture d’un blog/carnet de thèse »