Episode 19 : Environnement et droit international avec Mathilde Vigné

https://anchor.fm/histoires-naturelles

Bonjour à tous et à toutes et bienvenue dans cet épisode du Podcast Histoires naturelles. Nous accueillons Mathilde Vigné, doctorante en droit. Sat thèse en droit public est intitulée « Le dommage environnemental en droit international » sous la direction du professeur M. Forteau, au sein du Centre de droit international de Nanterre (CEDIN) de l’Université Paris Nanterre.

Sa problématique principale : si le dommage environnemental est une catégorie de dommage à part entière en droit international, avec toutes les spécificités qu’il peut comporter en termes d’accès à la justice, d’évaluation du dommage et de réparation. Ces questions se posent d’autant plus lorsque les dommages dépassent le simple cadre bilatéral (deux Etats qui, par exemple, sont tous deux sur le tracé d’un même fleuve) et s’étend au niveau global (protection de l’atmosphère, lutte contre le changement climatique, perte de la biodiversité).

A travers cet épisode, nous espérons avoir bien défini les termes et donné assez d’explications pour saisir les enjeux environnementaux dans la perspective du droit international. Pour aller plus loin, référez-vous à la bibliographie sélective ci-dessous établie par Mathilde Vigné.

Vous pouvez contacter la jeune chercheuse à cette adresse : vigne.mathilde@gmail.com

Continuer la lecture de « Episode 19 : Environnement et droit international avec Mathilde Vigné »

[Publication d’article] Tassanee Alleau – Exemples d’exploration de la matérialité des plantes dans les récits de Jean-Baptiste Labat (XVIIe – XVIIIe siècle) – Revue RITA, 2021, n°14.

Résumé : Cet article apporte un nouveau regard sur l’écriture de l’histoire naturelle, culturelle, matérielle et visuelle des objets végétaux à l’époque moderne dans le cadre du « Nouveau Monde ». Pour cela, nous puisons nos exemples dans les publications des journaux des voyages aux Caraïbes écrits par Jean-Baptiste Labat entre le XVIIet le XVIIIe siècle en analysant le discours produit par le colon européen sur de tels objets. Nous étudions ainsi les plantes d’une part, traces souvent imperceptibles, témoins muets de l’histoire, et les personnes, d’autre part, exécutant les tâches difficiles des plantations ; autant d’indices des usages et des pratiques des sociétés autochtones et des esclaves amenés par les colons européens sur des objets « non occidentaux ».

Mots clés : Pharmacopée ; Nouveau Monde ; Méthodologie ; Histoire naturelle ; Histoire matérielle et visuelle.

Continuer la lecture de « [Publication d’article] Tassanee Alleau – Exemples d’exploration de la matérialité des plantes dans les récits de Jean-Baptiste Labat (XVIIe – XVIIIe siècle) – Revue RITA, 2021, n°14. »

[Publication d’article] Tassanee Alleau – Vertus du corps et vertus des plantes: les savoirs botaniques confrontés aux pratiques médicales dans l’herbier de Leonhart Fuchs au début du XVIe siècle, Revue Circé, Histoires, Savoirs, Sociétés, 2021/2, n°15.

Résumé : Le De historia stirpium de Leonhart Fuchs est surtout connu pour son apport innovant en histoire de la botanique à la Renaissance. Notre travail met en avant la pratique médicale de Fuchs dont l’approche s’oriente vers le rétablissement d’un corps sain et vertueux grâce aux propriétés et bienfaits des plantes. Mais que pouvaient bien apporter les plantes au corps du patient malade ? Le médecin-naturaliste choisit le règne végétal pour soigner plutôt que toute autre méthode thérapeutique. Nous nous interrogerons alors sur le rééquilibrage des humeurs du corps par les plantes comme moyen de maintenir le corps et l’âme vertueux en nous questionnant sur les intrications entre morale et religion dans le contexte de la Réforme dans le Saint Empire romain germanique.

Mots-clés : botanique, médecine, herbier, corps, Leonhart Fuchs.

Numéro 15 | 2021/2 (Coordination du numéro : Lionel Germain)

Lien vers l’article : http://www.revue-circe.uvsq.fr/alleau-vertus-du-corps-et-vertus-des-plantes/