Une histoire contemporaine et naturelle du manioc (XXIe siècle)

Albert Eckhout — scanned from the book Albert Eckhout: een Hollandse kunstenaar in Brazilië ISBN 9040089299 (wikipedia)

En étudiant un peu l’histoire du manioc, pour ma thèse, j’ai décidé de l’envisager aussi sous l’angle de l’histoire contemporaine, au XXIe siècle. Cette approche peut éventuellement éclairer des usages anciens et comprendre ceux d’aujourd’hui… Symbole de la colonisation, importée d’Amérique vers les continents occidentaux et l’Afrique, la racine du manioc est devenue un véritable totem.

Continuer la lecture de « Une histoire contemporaine et naturelle du manioc (XXIe siècle) »

Lecture : Le commerce des plantes : Empires, réseaux marchands et consommation (XVIe-XXe siècle), Revue d’histoire moderne, 2019/3, n°66-3

https://www.cairn.info/revue-d-histoire-moderne-et-contemporaine-2019-3-page-24.htm
Description des usages et des propriétés écrits en langage nahuatl d’un plant de vanille, illustration issue du Codex florentin (vers 1580). (wikicommons)

Une histoire naturelle des plantes à travers leur commerce, notes de lecture :

Tabac, café, chocolat, huile de palme, arachides : les plantes ont connecté le monde tout en faisant la fortune des puissances coloniales. Le colonialisme européen à l’époque moderne a été, en partie, initié par la recherche d’épices. 

Hélène Blais et Rahul Markovits (Introduction. Le commerce des plantes, XVIe-XXe siècle, pages 7 à 23)

Dans cette revue, Hélène Blais et Rahul Markovits donnent les pistes de réflexions suivantes (cf. Introduction de la revue, Introduction. Le commerce des plantes, XVIe-XXe siècle, pages 7 à 23) :

Continuer la lecture de « Lecture : Le commerce des plantes : Empires, réseaux marchands et consommation (XVIe-XXe siècle), Revue d’histoire moderne, 2019/3, n°66-3 »